ALAN ROURA

Vendée Globe 2020

JOUR 80 - Message du bord

Quand l'eau devient miroir… Si le vent n'était pas présent aujourd'hui, ça ferait une belle peinture : un marin, un bateau et une mer lisse à perte de vue. On pourrait admirer les formes galbées de La Fabrique sur l'eau. Avec en plus un coucher de soleil où rien ne manquait, sûrement un des plus beaux que j'ai eu la chance de voir sur ce tour du monde. Les voiles aux couleurs de la Suisse se laissaient aller dans le vent inexistant. C’est sûr que les records de vitesses n'ont pas été battu ce 23 Janvier 2017, mais c’était malgré tout une très belle journée pour prendre soin du bateau et prendre le temps d'admirer le paysage !

Même si le vent ne semble pas être pressé de revenir, il ne saurait tarder. Un vent sur un angle serré est prévu pour les jours à venir. Je crois bien que mes deux camarades de devant ont eu la chance d'avoir du vent avant moi, il va donc falloir donner le maximum pour remonter ce qu'il reste de distance. Je ne baisse pas les bras, je ne les baisserai jamais !

Cette journée, il fallait la vivre pour voir les couleurs et ressentir cette liberté que l'on ne trouve que sur l'eau. Presque envie de piquer une tête, mais e me suis rabattu sur une bonne et première vraie douche depuis les deux derniers mois. Vous ne vous imaginez pas la couleur de l'eau après avoir rincé mes cheveux. Et ma barbe ! Ici, on ne se salit pas forcément beaucoup, rien à voir avec une journée en ville, mais deux mois, il ne fallait pas plus !

Au petit matin de ce mardi 24, les voiles sont gonflées, cap plein nord, la Bigoudène a repris sa vitesse normale dans un près légèrement débridé de 13 noeuds. Le lever de soleil était aussi beau que son coucher hier soir.

J’ai téléchargé les positions des concurrents ce matin, je n'osais pas regarder où se trouvaient les autres, mais c'est une assez bonne surprise au final, car je ne suis vraiment plus très loin ! Et même si je suis « flashé » à 6,4 noeuds au classement de 8h TU, au fond ça m'arrange de leur montrer ça, car en vrai je déboule à plus de 10 noeuds dans leurs sillons !

La météo semble correcte, avec 20 noeuds max au près, ce qui est assez cool. Et dans moins de quatre jours, c'est route directe sur le Pot au Noir, ce qui est une super nouvelle !

Facebook Slider
Facebook Slider