ALAN ROURA

Vendée Globe 2020

JOUR 24 - Message du bord

Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien !

C'est dans un bon 20 noeuds de vent, rafales à 25, que La Fabrique et moi avons passé la nuit. La mer est très courte et fait glisser le bateau comme il en a envie. Il n'y a pas de houle, simplement les vagues du vent. Je tiens une moyenne correcte par rapport à mes deux concurrents proches. J'ai passé la nuit beaucoup plus abattu qu'eux afin d'avoir un meilleur angle de vent par la suite et ne pas avoir à trop remonter ver le Nord et, donc, sortir du vent. D'où une petite perte de vitesse par rapport à Enda. 

Je vois une sacrée évolution du plan d'eau et surtout de la flotte. Y a moyen de moyenner ! Je ne suis qu'à environ 400 milles de Comme un seul Homme, ma moyenne est d'environ 13/15 noeuds en ce moment et le vent doit forcir dans les heures à venir. J'ai surfé cette nuit sur une vague à 21 noeuds, mais j'ai un record à battre et je compte bien l’exploser !

Le froid est vraiment là, l'eau est à 17°. On est encore loin des 10°, mais on sent qu’ils ne sont pas loin sur le visage ! Je vois déjà une différence au niveau des cycles de charge avec le froid, les batteries tiennent beaucoup moins. Hier, j'ai bien fait tourner le moteur pour réchauffer un peu tout ça et rentrer dans le Sud avec les batteries bien pleines. Mais déjà ce matin, elles étaient à 50%.

Sinon le bateau est tout simplement au top, RAS à bord, je crois qu'il retrouve enfin son élément : le Sud et les surfs. 

Hier, petit coup de mou qui s'est bien vu sur les perfs du bateau, mais là ça va mieux. Je pense en plus que le coup à jouer est toujours possible, ce sera peut-être même un coup historique du Vendée si ça marche. Qui sait ?

En tout cas : Youhooo, ça surfe, ça surfe  !

Bonne journée à tous,

le petit Suisse

Facebook Slider
Facebook Slider