ALAN ROURA

Vendée Globe 2020

Actualités

Abcédaire - Alan Roura & Le rhum

A 14h02, Alan Roura, seul représentant de la Suisse sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, s’est élancé pour 3542 milles en solitaire. Handicapé au moment du coup de canon par un souci de ballast, le skipper genevois n’a en rien perdu sa bonne humeur et son sourire.

L’émotion était bien présente au moment de dire au-revoir aux amis, partenaires et à la famille, tous venus en nombre saluer Alan dès le départ du ponton à 4h ce matin.

A…rivée et A…mbition : « C’est le trophée, c’est le but final, c’est le graal du marin de finir une course. Je ne sais pas si je vais attacher de l’importance ou non aux classements. Sur la Mini Transat, j’ai souffert de ne pas connaître mon classement mais l’arrivée n’en a été que plus belle. Je pense plutôt faire ma course. Le spectacle n’en sera que plus beau si on ne se suit pas tous. Suivre les autres ? Il n’en est pas question. J’ai ma propre ambition. »

L…igne (de départ) : « J’ai hâte de partir. Dix jours de village c’est fatiguant et il me tarde de retrouver la mer et d’aller naviguer avec Exocet »

A.. tout : Mon meilleur atout, c’est que je sais que dans la galère, il y a plein de monde qui pensera à moi. Ils seront là par la pensée et, ça, c’est un super atout. J’ai une équipe qui est d’enfer et cela vaut tout l’or du monde. Mes potes qui sont là tous les jours à m’aider, ça aussi c’est un atout.

N…e pas : « Je m’interdis de faire escale et d’abandonner cette course. »

R…êve : « Sur cette course, mon rêve c’est d’aller au bout, de prouver à tout le monde qu’on peut le faire. »

O…bjectif : « 15ème ! Mais surtout de faire un beau tracé, mettre les voiles au bon moment et pousser au maximum pour me dire que j’aurai tout donné. »

U…tile : « Mon réchaud (rires). Non, c’est le pilote et le mât. »

R…oute : « Je la vois aussi directe que possible entre le point A et le point B. Apparemment un bord  jusqu’au Fastnet et ensuite route directe. »

A…limentation : « Le meilleur plat que j’ai à bord, c’est un coq au vin avec du riz. J’espère pouvoir cuisiner dès le premier soir car ce n’est pas parce qu’il y a de la mer qu’on ne peut pas bien manger. Après, les bons petits plats je me les réserve pour des occasions comme un bon classement un matin ou une superbe journée où le bateau va bien. »

L…imites : « J’essaye de tout mettre en œuvre pour faire une belle course. Ce qui fixera des limites ce sera le vent, la mer, la météo. Mais en comparaison avec la Mini, je pense que cette fois-ci ce sera moi la limite : le bateau est tellement physique que c’est lui qui va me fatiguer. »

E…sprit Mini bien présent à Saint-Malo : « Je pense beaucoup à la Mini Transat. Je me dis que c’était une expérience inoubliable et j’espère pouvoir dire cela de la Route du Rhum. Les liens créés avec les ministes sont si forts. Ils étaient plus d’une dizaine à être venus donner des coups de mains la dernière semaine. Je les remercie du fond du cœur »

R..oura : « Je dirais que ce garçon a une superbe bonne étoile et qu’il a intérêt à être gentil avec car il a beaucoup de chance d’être là. »

H…umide : « De toute façon, c’était sûr ! Un départ en Bretagne on n’allait pas avoir grand soleil. En même temps, vu la mer et le vent, on va être trempé et salé tout du long. »

U…nique : « C’est à la fois unique et en même temps, tout le monde peut le faire. Tout le monde peut y aller, ce n’est pas un exploit, faut juste être complètement jeté et se dire qu’on va en prendre plein la gueule, prendre du plaisir à fond. »

M…étéo : « Les routages d’hier donnaient 4 jours pour les Class 40 jusqu’à Madère, ce qui est plutôt pas mal et ce serait une traversée en 16 jours pour les premiers. »

Newsletter

Photo de la semaine

Alan, 12ème du Vendée Globe

FinishRoura 12th-300 

Facebook Slider
Facebook Slider