ALAN ROURA

Vendée Globe 2020

Actualités

JOUR 69 - Message de la nuit

En ce froid vendredi soir de janvier, Alan a tenu à écrire à son équipe à terre, qu'il savait réunie pour une fondue de Noël et Nouvelle année. Parce qu'un Vendée Globe se court en solitaire, mais qu'un marin est toujours porté par son team et ses proches. Hommage à Gilles, Alexis et Aurélia.

Voilà, vous devez être devant une fondue, bien au chaud bande de saligauds !! Pendant que moi, je me caille les fesses sur mes derniers milles dans le Pacifique sud…. J'en profite de vous avoir les trois pour vous dire que le Sud, c'est bientôt fini. On va se le passer ce Cap Horn ! Et dans pas si longtemps que ça. Je dis « on » , parce que c'est notre victoire à nous, on a géré un projet, un bateau, une course, quelque chose d’absolument inhumain avec nos petites expériences. On peut être très fiers de ce qu'on a fait jusque là. Je regarde derrière, je vois presque la moitié de la flotte à la côte, avec leurs skippers de retour à la maison sans avoir la chance de vivre cette aventure jusqu’au bout.

Vous m'avez offert cette chance, vous vous êtes battus pour que je réalise ce rêve. Et si dans deux jours c'est le Horn, alors ce cap il est pour vous.

Je pense qu'on a tous grandi avec ce projet, on a compris ce que l'on voulait faire de notre vie, alors même si tout s'arrête demain, ce projet restera en nous à vie. Et je suis fier d'en être l'acteur.

J'en bave vous ne vous imaginez pas, mais putain au fond, c'est tellement bon ! C’est bon de grandir, c'est bon d'apprendre et c'est bon de voir Superbigou, d'une épave au bout d'un quai à Caen à aujourd'hui, 13ème du Vendée Globe, au cul de Cali avec un gamin qui mène la barque.

Je ne donne peut-être pas les performances que vous attendiez de moi, mais ce sont celles qui me semblent justes pour boucler le tour et réaliser une performance propre. On était 29 au départ…

Voilà, je voulais simplement vous dire que je vous aime et aussi un merci du plus profond de mon coeur. Pas seulement pour le projet mais pour qui vous êtes pour moi. Je tenais à profiter de l'occasion pour vous dire ça et que… on va passer le Cap Horn !! Combien de marin ont passé ça en solo ? Hein ? Non mais sans rire, c'est absolument incroyable ! Il y a une semaine je coulais, aujourd'hui je suis de retour, lent, mais de retour et on va attaquer pour rentrer vite à la maison fêter ça !

Ce projet va nous ouvrir des portes à tous, on a tous assuré, on peut toquer n'importe où, on sera les malades qui ont réussi l'impossible. Combien ont parié qu’on n'arriverait jamais à Bonne Espérance ? Bah nous voilà au Horn… On a fait le tour du grand Sud, putain de bordel de merde ! Malgré les quelques emmerdes depuis le début, qui au final ont été résolues. Parce qu'on est une sacrée équipe, parce qu'on mérite de le boucler ce tour du monde.

Buvez un coup pour moi, je vous aime (surtout Aurélia !)

Newsletter

Photo de la semaine

Alan, 12ème du Vendée Globe

FinishRoura 12th-300 

Facebook Slider
Facebook Slider