ALAN ROURA

Vendée Globe 2020

Actualités

JOUR 31 - Un cap sur trois !

Mardi 6 décembre à 10h43 TU (11h43 heure française), Alan Roura et son bateau La Fabrique ont franchi le cap de Bonne Espérance, premier des trois grands points de passage obligés de ce Vendée Globe 2016, en 29 jours 22 heures 41 minutes. Quelques heures plus tard, ils passaient le cap des Aiguilles, point d’entrée dans l’océan Indien et de sortie de la descente de l’Atlantique. Une première case de cochée bienvenue après tout pile un mois de mer et un peu plus d’un quart du tour de parcouru (6 690 milles parcourus sur 24 450, soient 28%).

Cette fois, c’est vraiment parti pour les mers du Sud. Les longs surfs, au gré des dépressions qui se succèdent, du Brésil à Madagascar, de Madagascar à la Nouvelle Zélande… C’est parti pour le train de vents portants, l’autoroute du grand Sud, qui représente mine de rien quasiment les 3/5èmes du tour du monde en solitaire par les trois caps. Il s’agira pour Alan et La Fabrique d’attraper ces vents de Nord-Ouest puissants tout en négociant intelligemment les passages de fronts avec leurs violents grains d’Ouest et les bascules en Sud-Ouest : des conditions extrêmement sollicitantes pour le skipper et sa machine. Mais tout va bien à bord de La Fabrique puisqu’Alan se réjouissait hier d’aborder l’océan Indien à 100%, tant moralement que techniquement, après avoir recollé au peloton et ne déplorant aucun handicap matériel de son bateau.

Turbulences en perspective

Mais attention à ce deuxième océan, le seul qu’Alan ne connaît pas encore, réputé pour être des plus capricieux. Pour preuve, depuis quelques jours le cap sud-africain a la fâcheuse tendance de rappeler les solitaires à ses terres, comme si l’Atlantique s’était montré trop clément et que l’Indien refusait cette flotte encore trop nombreuse à son goût. Car cinq abandons en un mois de mer, cela reste « entre guillemets, un quota très, très bon », dixit Jacques Caraës, Directeur de course. La mésaventure de Kito de Pavant ce matin, qui risque de perdre sa quille à tout instant après avoir - lui aussi - heurté un OFNI et reste dans l’attente que les secours viennent le récupérer, rappelle encore s’il le fallait que, devant l’immensité des océans, l’homme est petit et il faut savoir parfois faire le dos rond : « La course est très dure, il y a de plus en plus de casse autour de moi. La mer est injuste, je vois les copains s’arrêter, laisser derrière eux leurs rêves, risquer leur vie, et ça fait mal. Putain Kito, trois fois que le Vendée ne veut pas de toi… Alors je touche du bois, ma bonne étoile est toujours là. Ce soir, le prochain point que je vise, c'est le cap Leeuwin. Un océan nous sépare et, même si l'Indien ne me rassure pas forcément, je vais tout donner, encore et encore. » À midi, Alan se voulait rassurant, précisant que tout était « mis en place pour sécuriser le bateau, chaque lashing, poulie, chaque point est contrôlé sans arrêt ». Alors dans 40 noeuds de vent et à plus de 18 noeuds de moyenne, « La Fabrique prend cher mais absolument rien ne bouge » : « Je vais vite, oui très vite même, mais ce n'est pas ce qui me fera finir cette course. Ça se mérite purée ! J'ai maintenant 40 nds c'est chaud dehors ! Je ne vais pas tarder à enlever l’ORC (plus petite vole d’avant) et faire route sous grand voile seule. Je remonte la flotte, j'ai prouvé que j'étais capable de tenir des moyennes de furieux mais je ne veux pas jouer avec le diable. Donc à partir de maintenant c'est décidé, la sécu avant tout. Je dois finir ! »

CLASSEMENT DU 6 DÉCEMBRE 2016 - 14H UTC

1 - Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) à 13 045,4 milles de l'arrivée
2 - Alex Thomson (Hugo Boss) à 91,5 milles du leader
3 - Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) à 798,1 milles
...

18 - Rich Wilson (Great American IV) à 4 470,3 milles
19 - Enda O'Coineen Heerema (Kilcullen Voyager - Team Ireland) à 4 511,9 milles
20 - Alan Roura (La Fabrique) à 4 524,5 milles
...

 

MESSAGES DU BORD

JOUR 30 : C'est ce qui s'appelle un come-back ! 
JOUR 30 : Message de la Bigoudène
JOUR 31 : Un mois de mer

Newsletter

Photo de la semaine

Alan, 12ème du Vendée Globe

FinishRoura 12th-300 

Facebook Slider
Facebook Slider