ALAN ROURA

Vendée Globe 2020

Actualités

Alan Roura ne courra pas la Normandy Channel Race

Victime d’une légère avarie de safran lors de l’ArMen Race le week-end dernier, Alan Roura avait entamé une course contre la montre afin de réparer son bateau et se rendre à Caen avant dimanche pour prendre le départ de la Normandy Channel Race. Soucieux de privilégier une réparation viable à long terme, le skipper suisse a finalement pris la décision de ne pas effectuer son convoyage dans la précipitation et de faire ainsi l’impasse sur la première course en double prévue à son calendrier.

Ce sont les aléas de la course à la voile. Ce n’était à l’origine qu’une fine fêlure sur chaque fémelot des safrans du Class40 Exocet. Une avarie relativement fréquente sur les bateaux de course au large, à laquelle Alan Roura, son père et Elie Canivenc ont rapidement remédié à leur arrivée à Lorient. Mais la Normandy Channel Race partant le dimanche suivant, une course de 1 000 milles en Manche et en mer d’Irlande réputée pour sa difficulté, la prudence a pris le dessus chez le jeune skipper suisse :

« Nous avons réparé sans problème le soucis de safran rencontré sur l’ArMen Race. Seulement, je devais partir dans la foulée pour un convoyage de 400 milles dans des conditions assez musclées et enchaîner ensuite sur une course, trois fois plus longue et dans des eaux souvent hostiles. J’ai donc préféré mettre à profit cette petite mise en chantier pour effectuer certaines modifications que je comptais opérer cet été. Et faire une croix sur la course puisque les travaux ne seront pas finis à temps ».

Forcément très déçu, Alan Roura s’emploie malgré tout à trouver du positif à ce contretemps et à ce changement de programme :

« La Normandy Channel Race était une course idéale dans ma préparation pour la Transat Jacques Vabre, tant par son format – en double – que par son parcours avec la sortie de la Manche. Mais c’est ainsi, l’objectif principal de ma saison est la Jacques Vabre, justement, et je ne veux pas prendre le risque de partir en course avec une réparation provisoire et provoquer de plus graves avaries qui mettraient toute ma saison en péril. J’en profite donc pour changer complètements les fémelots et améliorer mon système de relevage, des tâches que j’avais prévu d’effectuer cet été. »

Pour le moment non engagé avec un quelconque partenaire, le Genevois a également tenu à s’assurer qu’il honorerait l’engagement le liant à l’association Bel-Yachting, avec qui il participera dès le 19 juin au Record SNSM, à Saint-Nazaire.

Le calendrier 2015 d’Alan
DU 19 AU 23 JUIN

Record SNSM (Saint-Nazaire, Loire-Atlantique)
Équipage : Record au profit de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) sur une boucle de 240 milles entre Saint-Nazaire, Groix et l'Ile d'Yeu.

28 JUIN

Les Sables – Horta – Les Sables (Sables d’Olonne, Vendée)
Double : Parcours de 2 540 milles en deux étapes, proposant un aller-retour depuis les Sables d’Olonne vers Horta, dans l’archipel des Açores. Départ de la deuxième étape le 12 juillet.

25 OCTOBRE

Transat Jacques Vabre (Le Havre, Haute-Normandie)
Double : Traversée de l’Atlantique entre Le Havre et Itajai, au Brésil (5 400 milles).

Newsletter

Photo de la semaine

Alan, 12ème du Vendée Globe

FinishRoura 12th-300 

Facebook Slider
Facebook Slider