ALAN ROURA

Vendée Globe 2016

À 8 ans, Alan Roura décidait qu'il ferait un jour la Mini Transat. Douze ans plus tard, le voilà sur la ligne de départ de l'édition 2013 à Douarnenez, à bord d'un prototype du même âge que lui, entièrement en bois. Son histoire avec Navman aura duré deux belles années, ponctuées de haut et de bas, rythmée par plusieurs mois de chantier et de travaux d'optimisation, de courses de préparation et de qualification, de déceptions mais aussi, et surtout, de moments inoubliables qui font aujourd'hui sa fierté.

Mais le Genevois se met à voir plus grand : son premier défi à peine accompli qu'il se prend à rêver de Vendée Globe, en passant par la case Route du Rhum. Quoi de mieux en effet que de passer du Mini 6.50 (6m50) au Class40 (12m19), avant de s'attaquer au 60 pieds (18m28) ?

Accueil 1

Participer au Vendée Globe est un rêve, avoué ou non, que chaque marin porte au fond de lui. Avant la Mini Transat, j'y pensais mais pas forcément dans un futur proche. A l'arrivée, je me suis dit " Pourquoi attendre ? ". Je n'ai pas un profil de régatier mais d'aventurier, je ne me voyais donc pas intégrer une classe comme celle des Figaro, qui ne me ressemble pas, juste pour avoir un parcours traditionnel. Ce que je souhaite, c'est le large, en solitaire, pour raconter de belles histoires. Comme à la belle époque.

La Route du Rhum s'inscrit dans cet optique, avec en plus l'opportunité de participer à une course mondialement connue avant le rendez-vous de 2016.

Accueil 2

En deux ans au sein de la Classe Mini, Alan a aussi fait de multiples rencontres qui l'ont aidé à se construire et à croire en de futurs grands projets. Depuis toujours entouré et soutenu par sa famille, il a su petit à petit s'entourer de personnes de confiance, d'horizons et domaines professionnels différents, qui constituent aujourd'hui son équipe. Parmi eux, Stéphane Bise, associé de la société suisse Trianon, qui se trouvait sur les pontons de Douarnenez pour le départ de la Mini Transat, accompagné de son ami et partenaire Jean-Marc Gander. Intrigués par ce jeune navigateur suisse de 20 ans, ils décident d'apporter leur contribution au projet Navman. Quelques mois plus tard, c'est toute leur entreprise ainsi que quatre sociétés de leur réseau qu'ils lient à la cause d'Alan, désireux de participer à la Route du Rhum 2014.

Au gré de ces connaissances, Alan a également croisé la route d'un autre ministe, Axel Tréhin, qui avait travaillé sur la construction d'un certain 40 pieds, Exocet. Mis en relation avec le propriétaire par son intermédiaire, Alan expose son projet de Route du Rhum et évoque son envie de louer le Class40. Séduit par le personnage et son histoire, Elie Canivenc ne met pas longtemps à confier son prototype au jeune Suisse, mini-Transatier mais grand marin, pour perpétuer la belle histoire de la course au large.

carte1

La course  

La Route du Rhum est une traversée de l’Atlantique en solitaire courue tous les quatre ans au mois de novembre, entre Saint-Malo et les îles de Guadeloupe. Soit un parcours de 3 543 milles. Evènement sportif et maritime, la course transatlantique compte aussi parmi les manifestations les plus populaires, rassemblant les foules depuis sa première édition.

RouteduRhum

Par ailleurs, et comme l’a voulu son concepteur Michel Etevenon, la Route du Rhum fait depuis toujours la part belle à la diversité́. Depuis 1978, elle rassemble en effet sur la même ligne de départ et le même parcours, monocoques et multicoques, professionnels et amateurs, anonymes et grandes figures. Transatlantique d’un nouveau genre, elle permis d’ouvrir les portes de l’Atlantique aux voiliers de tout types, révélant l’immuable vitalité de la course au large. De quoi écrire parmi les plus belles pages de la course au large.  

Le record de la traversée est détenu depuis 2006 par Lionel Lemonchois sur Gitana 11, multicoque de 60 pieds, en 7 jours, 17 heures, 19 minutes et 6 secondes.

RouteduRhum2

En bref

  • 3 543 milles milles nautiques, soient 5 702 kilomètres
  • de 7 à 30 jours de mer
  • jusqu’à 100 bateaux répartis en 5 classes : 45 Class40  

Le parcours

La Route du Rhum rallie la ville bretonne de Saint-Malo à la ville guadeloupéenne de Pointe- à-Pitre, en route directe. La ligne de départ se situe devant la pointe du Grouin, à Cancale.  

DÉPART: Saint – Malo (Bretagne), le Dimanche 2 novembre 2014, à 13h02
ARRIVÉE: Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) DISTANCE: 3 543 milles

Palmarès

1978 Mike Birch (Canada Olympus)  : 23 j 06 h 59 min 35 s 
1982 Marc Pajot (Elf Aquitaine) 18 j 01 h 38 min 
1986 Philippe Poupon (Fleury Michon) 14 j 15 h 57 min 
1990 Florence Arthaud (Pierre 1er) 14 j 10 h 08 min 
1994 Laurent Bourgnon (Suisse Primagaz) 14 j 06 h 28 min 
1998 Laurent Bourgnon (Suisse Primagaz) 12 j 08 h 41 min 
2002 Michel Desjoyeaux (Géant) 13 j 07 h 53 min 
2006 Lionel Lemonchois (Gitana 11) 7 j 17 h 19 min 6 s 
2010 Franck Cammas (Groupama 3) 9 j 03 h 14 min 47 s

Suivez Alan tout au long du Vendée Globe 2016

Dernières actus

Soutenez Alan

Devenez partenaire du projet d’Alan ! Contactez-le : contact@alanroura.com

Inscrivez-vous à la Newsletter d'Alan

Photo de la semaine

Passage du cap Horn

PhotoSemaine-VG2016PassageHorn 

Facebook Slider
Facebook Slider